XXI Trofeo Mezzalama: épilogue en point d'orgue pour le Circuit de La Grande Course.

En tombée de rideau de la saison 2017, un Trophée Mezzalama émaillé de coups de théâtre, tant chez les hommes que chez les femmes. Sur la ligne d'arrivée, après une longue série de dépassements et de péripéties, les chasseurs-alpins Michelle Boscacci – Matteo Eydallin – Damiano Lenzi et l'équipe composée de la française Laetitia Roux, de la suédoise Emelie Forsberg et de la suissesse Jennifer Fiechter franchissent respectivement premiers et premières la ligne d'arrivée.

A l'aube, en plein centre de Cervinia, les 297 équipes de trois éléments se sont élancées sous les feux d'artifice et au son de la fanfare des Bersagliers du Val d'Ossola. Au programme de la journée, 37 km et plus de 3000 km de dénivelé positif, avec des passages à plus de 4000 m d'altitude sur des sommets aussi mythiques que le Castor et le Nez du Lyskamm. On s'attendait à un Marathon des Glaciers très disputé et il l'a été, pour le plus grand plaisir des milliers de spectateurs qui, tard dans la nuit, se sont levés pour suivre ce défi épique et pour les moins hardis, qui ont choisi de le suivre en direct streaming tranquillement depuis chez eux.
 
Kilian Jornet, Werner Marti et Martin Anthamatten ont bien failli faire mentir les pronostics en donnant beaucoup de fil à retordre aux italiens Damiano Lenzi, Michele Boscacci et Matteo Eydallin, qui n'ont réussi à les dépasser que dans la dernière descente avant de franchir en vainqueurs la ligne d'arrivée en 4h18’50”, soit 2’18” de moins que l'équipe suisse-catalane. Classement à l'appui, c'est le quatrième Mezzalama remporté par Eydallin, le troisième par Lenzi et le second pour Boscacci, le plus jeune des trois.

Inébranlables du début à la fin, William Boffelli, Pietro Lanfranchi et Jakob Herrmann se classent troisièmes à 12’33”. Quatrièmes Nadir Maguet, Manfred Reichegger et Robert Antonioli, cinquièmes Valentin Favre, Filippo Barazzuol et Alexis Sévennec.
 
Chez les femmes, la compétition a eu un goût amer pour le trio Katia Tomatis, Alba De Silvestro et Axelle Mollaret, qui sont restées en tête tout le long du parcours avant de se faire rattraper dans la dernière descente vers Gressoney par Jennifer Fiechter, Emelie Forsberg et Laetitia Roux. Pour les gagnantes 2017, finish time de 5h37’49” suivies, à 2’12”, des deux italiennes et de la française Mollaret. Troisièmes les sœurs Annie – Katrine Bieler, qui faisaient équipe avec l'italienne du Frioul Dimitra Teocharis.